Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Images de la page d'accueilBandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

Jacques Secrétin est décédé à l’âge de 71 ans, a fait savoir mercredi 25 novembre la Fédération française de tennis de table (FFTT).

Il avait largement contribué à rendre le tennis de table populaire en raison de son talent. Mais aussi du célébrissime duo qu’il formait avec Vincent Purkart.

L’un des pionniers de cette discipline, Jacques Secrétin, était détenteur de quelque 17 titres nationaux, ce qui fait de lui le pongiste le plus titré du tennis de table français. « La FFTT a l’immense tristesse de vous annoncer la disparition de Jacques Secrétin », a écrit la Fédération sur sa page Facebook. (le lien)

Elle a salué le « palmarès incroyable » du gaucher, qui a décroché en simple un titre de champion d’Europe en 1976 et 17 titres nationaux, et en double mixte un titre mondial en 1977. En double, Secrétin avait également été sacré champion d’Europe en 1980, avant de décrocher le titre continental par équipes en 1984. Mais c’est surtout un spectacle, en duo avec un autre champion de France, Vincent Purkart, qui lui a permis de traîner sa moustache devant un public peu habitué aux compétitions.

Un compétiteur jusqu’au bout
Le « show Secrétin-Purkart », concentré de facéties autour d’une table de ping-pong, connaît tant de succès qu’il accumulera plus de 4 000 représentations à travers le monde. Même, après la fin de sa carrière sportive, Jacques Secrétin, né le 18 mars 1949 à Carvin, dans le Pas-de-Calais, a continué à taper la balle, notamment avec des jeunes ou des détenus. « Compétiteur dans l’âme, il avait comme objectif une médaille aux mondiaux vétérans 2020 à Bordeaux », initialement prévus en juin 2020 mais reportés au printemps 2021, a indiqué mercredi la FFTT.

« Il voulait absolument gagner dans la catégorie 70-75 ans. Il avait encore sa place parmi les six joueurs de l’équipe première » , a assuré auprès de l’Agence France-Presse Jean-Claude Baert, le président du Club pongiste lyssois, où était licencié Secrétin.

Sources : Article de l’hebdo Le Point

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus